Pourquoi tu dois devenir le prochain Premier Ministre

Salut à toi peuple d’Anosibe, toi qui as vécu dans la brousse lointaine du Menabe, ne connaissant rien du monde du travail sauf SIRANALA et les fonctionnaires. Toi qui t’es dit durant toute ton enfance que tu deviendrais soit un fonctionnaire dans un bureau soit un ouvrier dans une usine. Et que peu importe ton choix tu réussiras à bien vivre avec ta femme et les 6 enfants que tu as prévu d’avoir. Avec les années, les temps changent et malheureusement après avoir passé 5 ans à l’Ecole Normale Supérieure tu n’as pas encore le poste d’enseignant pour lequel tu t’es spécialisé, puisqu’il faut d’abord engager les maitres FRAM avec leurs Licences.

Lire la suite

Publicités

Vengeance contre un F.A.I Malgache – procès en vue ?

En raison de la loi 2014-006 du 25 mai 2014. On doit faire quelques modifications sur les articles à venir. Après la lecture de cette loi, je me suis dit qu’il est peut-être temps que j’arrête mon blog, que je me fasse pousser la barbe et que je suive l’exemple de ce fameux homme à vache en Afrique du Sud. J’aime bien mon blog moi. Je ne veux pas l’abandonner, il m’a fallu du temps et des couilles pour arriver à ma place là maintenant. Donc si voulez que ce blog continue de vous faire rêver, on va tout faire pour être conforme à la loi. À partir de maintenant on va rayer tous les propos illégaux. Comme ça on ne pourra pas nous poursuivre.

Salut à toi peuple d’Anosibe, toi à qui Bleuline Madagascar va peut-être intenter un procès pour non-remboursement par le biais des [censuré] de la SO MAREK. Tu te dis que tu ne vas jamais payer ces 109.000Ar parce que tu veux te venger de Bleuline Madagascar et de sa connexion tellement merdique que même les dalles d’Anosibe sentent plus la rose. Tu t’es même dit que tu vas tout faire pour cette procédure coutent plus cher à Bleuline Madagascar que 109.000Ar. Au fond de toi-même tu sais que c’est facile, car les [censuré] de la SOMAREK ne sont même pas capable de bien orthographier ton nom qui ceci dit en passant ne comporte que 13 lettres, nom et prénom compris. (Quoi? tu pensais qu’avais un nom du genre Rajaonarimianakavy ? t’es pas bien ou quoi ?). Tu t’es aussi dit que tu vas utiliser l’influence de ton blog pour organiser une grosse décaleçonnage envers Bleuline Madagascar.

Lire la suite

#NyHasina tout puissant

Salut à toi peuple d’Anosibe, toi qui te lèves à 3h du matin pour te faire un peu d’argent au marché d’Anosibe afin d’acheter ta dose de Dzama habituelle, si la journée a été bonne, ou du Toaka Gasy, si c’est la journée est … comme d’habitude. Toi qui as pleuré pendant des jours lorsque tu as vu les 86 bidons de Toaka Gasy qu’ils ont jeté dans le canal où tu chies, où tu nages et où tu manges. Quel gâchis !!!

En passant, nous sommes à plus de 100 jours après les élections, et je ne vois pas toujours mon niveau de vie s’améliorer. Je ne peux toujours pas me payer un repas à La City, ni même louer un bureau à 40€ le m² à Tana Water Front. Alors que si je me souviens bien, on nous a promis tout cela (oui je sais … j’exagère, c’est mon côté malgache).Bon, je reprends : … on nous a promis tout cela. Et si le président les a faits ministres, c’est qu’il devait aussi y croire. En fin de compte, ce président est plus con que les millions de Malgaches analphabètes. Eh mec !!! Si un peuple stupide a voté pour toi, mais pas pour ces gars-là, c’est qu’il doit y avoir une raison … réfléchis un peu. Lire la suite

Mariage électoral, des sous et des dessous

Salut à toi peuple d’Anosibe. Toi qui un mois durant a vécu au rythme de Princio et de Lianah, de Bilo et Black Nadia, de Stiliva, de Jerry Markos de Various Artistes et de Bako Manga (quoique  c’était une horreur). Toi qui as entendu fédéralisme par ici, écologisme par la, refondation totale de Madagascar, ou même chambre 23 … oups … je veux 3e chambre.

Pendant tout un mois, on t’a dragué ; on t’a trouvé beau ; on a compris que tu avais faim ; on a compris que tu étais mal habillé et on t’a donné des t-shirts, de lambawany, des casquettes ;  et plus important encore on sait que tu existes.

Pendant tout un mois, 33 mecs t’ont fait la cours (bon il y a aussi des femmes, restons ouvert d’esprit). Ils étaient beaux (« mba misy jerena lehilahy beau-gosse ») ; ils peuvent soigner tous tes maux, ils étaient intelligents(oui, c’est volontaire) avec des diplômes que tu n’auras jamais ;  ils sont expérimentés avec tant d’années comme ministre des Finances, comme Vice premier-ministre ; ils ont sacrifié leurs vies pour toi (pourtant ils sont toujours vivants) ; ils ont fait de la prison pour toi (et aussi pour des chèques sans provision) ; ils véhiculent la continuité (une continuité dans la crise ce n’est pas très intelligent). Bref, tu es tout pour eux. Mais ce mois est maintenant terminé, maintenant tu dois choisir, ton choix compte à ce qu’il parait. Tu dois choisir avec qui tu partageras ta couche et surtout tes richesses. Lire la suite

Madagascar, la photo et toi … (ou moi)

Salut à toi peuple d’Anosibe, toi qui es la star de Madagascar Action Plan, du Programme alimentaire Mondial, de l’Organisation Mondiale de la Santé, de la Banque Mondiale, de je ne sais plus quel ministère et quel autre organisme non gouvernemental. Mais ne te méprends pas peuple d’Anosibe, tu es célèbre, mais tu ne mangeras jamais en un mois ce qu’un pasteur évangéliste mange en une journée. Tout ce qu’ils veulent de toi c’est ta tête sur une photo. Ça leur permet d’avoir plus d’Argent.
Cette petite introduction faite, venons-en au vif du sujet : la photographie. Ce qu’il faut savoir de la photographie (en générale) : c’est qu’elle ne capture pas l’âme de ceux qui sont pris en photo. Maintenant ce qu’il faut savoir de la photographie à Madagascar : c’est que c’est de la photographie à Madagascar ; puisque Madagascar est un pays du tiers-monde, nos photos restent des photos du tiers-monde. Mais pas seulement … Si vous voulez bien me suivre pour ce petit cours de photographie, je vous en dirai plus. Ne vous en faites pas c’est gratuit (de toute manière vous n’avez pas les moyens de me payer, alors…). Lire la suite

Image

La City du pauvre

Salut à toi peuple d’Anosibe, toi qui aurais tellement voulu aller au #Twanapéro à la City, mais après avoir vu le prix du café tu t’es dit que 9.000 Ar c’est un peu cher pour du café que tu peux te payer avec 50 Ar. Et en plus 9.000Ar c’est plus que ton salaire journalier en tant que Docker au marché Anosibe. Soit tranquille Anosibéens sans argent, bientôt la City ne sera plus un repère de bourgeois.
D’abord « La City » c’est quoi ?

Il s’agit d’un centre commercial, comme dans les films américains, quand tu entres dedans tu as l’impression d’être en Amérique. Et tu as tellement l’impression d’y être que tu te comportes comme un touriste, tu prends des photos de toi sur l’escalier roulant, dans l’élévateur, devant le magasin de bijoux plaqués or, qui coute plus chers du vrai or chez les Karana. À La City il y des beaucoup de commerçants, et si tu as les moyens tu peux aussi manger là-bas comme tous les autres bourgeois. Attention je n’ai pas dit tu mangerais bien, j’ai dit que tu mangerais comme les bourgeois, et comme tu le sais les bourgeois ne mangent pas beaucoup, ils sont toujours en régime et comme « La City » est un endroit de bourgeois, les commerçants vendent des rations de bourgeois, des rations de régime. Pour te donner une idée, des nouilles spéciales végétariennes coutent environ 11.000Ar. Donc pour manger une ration de nouilles presto de 450Ar plus quelques plantes vertes, tu dois payer environ 25 fois plus cher. Et pour bien apprécié ta bouffe et surtout le prix. On te donne une vue imprenable sur la pauvreté, la misère, la pauvreté, la misère, la famine, la pauvreté, la merde … Peut-être que comme ça tu apprécieras plus ta bouffe, car tu imagines, que dis-je, tu vois que l’autre côté il y a des gens n’ont rien à manger. Lire la suite

Comment la JIRAMA te déleste de ton argent

Salut à toi peuple d’Anosibe, toi qui arrives à voir ta télé nouvella préférée malgré l’absence d’électricité dans ton trano sachet. Toi qui te lave, fais la vaisselle, pisse et chie dans le même canal que tes 300 voisins du trano sachet. Et pour les autres, salut à vous aussi.

Et bizarrement, comme d’habitude cet article parlera des autres des autres. Et plus particulièrement d’un cas que tout habitant de Madagascar, qu’ils habitent à Anosibe ou à Ambatobe ont déjà connu : la JIRAMA (enfin je ne t’apprends rien tout est déjà dans le titre)

Pour ceux qui ne le savent pas, et bien la JIRAMA est le fournisseur historique (et le seul pour le moment) en eau et en électricité dans tout Madagascar. Enfin presque tout Madagascar, quand on était petit par exemple c’était l’usine de sucre qui fournissait notre village en électricité et pas tout le temps, seulement à des heures précises et pour les cités de l’usine, et la gendarmerie. Bref, comme je le disais, la JIRAMA est « la fournisseuse historique » de Madagascar, mais pour l’historique de la JIRAMA … heuuuu … Je ne sais pas trop. Tout ce que je sais c’est que la JIRAMA existe depuis assez longtemps pour que ces infrastructures soient totalement pourries, en ruine, naze … (en passant je déteste ce mot : infrastructure). Lire la suite