Trouver un emploi à #Madagascar ? commentaires

Salut à toi peuple d’Anosibe !

Toi qui as quitté ta brousse natale parce que c’était le Kere. Parce que ton village se trouve à 12km du premier et du seul point d’eau, parce les dahalos ont tué ton père, violé ta mère et pris tous tes zébus. Toi l’Anosibéens qui est venu dans la capitale parce qu’on t’a dit que les études ouvraient des portes. Et que grâce à elles tu pourras avoir de l’argent pour manger. Lire la suite

Publicités

#NyHasina tout puissant

Salut à toi peuple d’Anosibe, toi qui te lèves à 3h du matin pour te faire un peu d’argent au marché d’Anosibe afin d’acheter ta dose de Dzama habituelle, si la journée a été bonne, ou du Toaka Gasy, si c’est la journée est … comme d’habitude. Toi qui as pleuré pendant des jours lorsque tu as vu les 86 bidons de Toaka Gasy qu’ils ont jeté dans le canal où tu chies, où tu nages et où tu manges. Quel gâchis !!!

En passant, nous sommes à plus de 100 jours après les élections, et je ne vois pas toujours mon niveau de vie s’améliorer. Je ne peux toujours pas me payer un repas à La City, ni même louer un bureau à 40€ le m² à Tana Water Front. Alors que si je me souviens bien, on nous a promis tout cela (oui je sais … j’exagère, c’est mon côté malgache).Bon, je reprends : … on nous a promis tout cela. Et si le président les a faits ministres, c’est qu’il devait aussi y croire. En fin de compte, ce président est plus con que les millions de Malgaches analphabètes. Eh mec !!! Si un peuple stupide a voté pour toi, mais pas pour ces gars-là, c’est qu’il doit y avoir une raison … réfléchis un peu. Lire la suite

Mariage électoral, des sous et des dessous

Salut à toi peuple d’Anosibe. Toi qui un mois durant a vécu au rythme de Princio et de Lianah, de Bilo et Black Nadia, de Stiliva, de Jerry Markos de Various Artistes et de Bako Manga (quoique  c’était une horreur). Toi qui as entendu fédéralisme par ici, écologisme par la, refondation totale de Madagascar, ou même chambre 23 … oups … je veux 3e chambre.

Pendant tout un mois, on t’a dragué ; on t’a trouvé beau ; on a compris que tu avais faim ; on a compris que tu étais mal habillé et on t’a donné des t-shirts, de lambawany, des casquettes ;  et plus important encore on sait que tu existes.

Pendant tout un mois, 33 mecs t’ont fait la cours (bon il y a aussi des femmes, restons ouvert d’esprit). Ils étaient beaux (« mba misy jerena lehilahy beau-gosse ») ; ils peuvent soigner tous tes maux, ils étaient intelligents(oui, c’est volontaire) avec des diplômes que tu n’auras jamais ;  ils sont expérimentés avec tant d’années comme ministre des Finances, comme Vice premier-ministre ; ils ont sacrifié leurs vies pour toi (pourtant ils sont toujours vivants) ; ils ont fait de la prison pour toi (et aussi pour des chèques sans provision) ; ils véhiculent la continuité (une continuité dans la crise ce n’est pas très intelligent). Bref, tu es tout pour eux. Mais ce mois est maintenant terminé, maintenant tu dois choisir, ton choix compte à ce qu’il parait. Tu dois choisir avec qui tu partageras ta couche et surtout tes richesses. Lire la suite