Judas

« Ne fais confiance à personne » disait l’adage. Judas lui il lui a seulement fallu un prétexte : pour 30 malheureuses pièces il a offert le baiser de la mort. À qui l’on place sa confiance personne ne le sait exactement, on le fait comme ça par instinct. Et cela ne fonctionne pas forcément, car notre instinct n’était plus ce qu’elle était à l’origine. On se trouve maintenant bien éloigné de cette capacité naturelle à  » sentir « , maintenant on raisonne. On ne raisonne pas souvent de la bonne manière, mais on « raisonne ». Notre esprit « logique » nous a permis de prendre la prochaine marche de l’évolution au détriment de l’autre. Oui l’évolution est un grand escalier où chaque marche se fait en abandonnant l’autre.

Le baiser de Judas

Mais des fois sur les marches de l’évolution, des traces de la marche précédente restent sous les semelles. Parmi toutes ces traces l’instinct est surement, la plus persistante, bien plus chez certaines personnes que d’autres. Binet dans ses tests d’intelligence a dit (là je simplifie) que: « l’instinct fait partie de l’intelligence ». Pour ma part, il me semble que je j’ai perdue une grosse partie de mon « intelligence », bien sûr Judas en a profité pour me couvrir de baiser. Il m’en a tellement mis que je commençais à trouver ça excitant (si on extrapole). Il n’y rien de mal dans tout ça et puis des baisers on a l’habitude d’en recevoir, c’est doux, c’est chaud, et tout ce que tu veux. C’est un peu amer quand c’est de quelqu’un que tu aimes, oui tellement amer que tu te sens impliqué d’une mission divine de torturer ton corps, de le faire mal, le scarifier, te mettre sur une croix, martyre de la traitrise. Et attendre que ton coeur s’arrête. Tes stigmates sont bien plus importants dans ton âme et dans coeur que dans tout ton corps entier. Dans ton agonie tu y penses, tu y repenses à la raison du pourquoi de Judas. Pourquoi pour 30 minutes de pseudoplaisir elle t’a trahie. Ne lui as-tu pas donné plus que ça? Ne lui as-tu pas tout donné? Ta vie et maintenant ta mort.

Je sais, je commence à faire graviter le monde autour de mon nombril. Mais c’est surement un cas qui est déjà arrivé au moins une fois à tout le monde. Ce sentiment humain que quelque chose ne va pas que malheureusement c’est déjà trop tard, Judas a déjà fait son office. Mais rien n’est pire que ce doute et cette angoisse qui te rongent le coeur en attendant la confirmation de ce que ton instinct t’a fait sentir; et quand vint l’heure de vérité, tu aurais préféré ne pas savoir et rester con. Car les cons ne souffrent pas.

Je réclame justice, une sentance à la hauteur du crime, mais aucune sentance aussi horrible soit-elle ne peut remettre en état ce coeur, cette relation et cette confiance. Si Dieu ne me donne pas reconford et réparation, j’irai faire vengeance moi-même.

Publicités

2 réflexions sur “Judas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s