le diplôme ne justifie pas toutes les conneries

Que doit faire l’élève quand il suppose que son maître a tord ? Il lèvera sûrement la main et essayer de discuter de son problème. Au bout de quelques minutes de thèses et d’antithèses l’élève aurait fini par se taire et ne rien dire. C’est ce qu’on fait d’habitude, pourquoi, et bien parce que le prof a toujours raison. Pour élaborer son cours, il a fait une démarche d’analyse en se référent à des sciences qui traitent de sa leçon. Il a tout prévus, il a reçut un entrainement intensif pendant 5 ans pour ça. (là je ne parle que du prof de lycée).

Que doit faire l’étudiant quand « la plus grande experte » de l’image à Madagascar se trompe sur la théorie de Peirce ? Et pire encore cette experte se trouvant être une de ses profs de linguistique…. Il ne dira rien surement, lui il n’a pas sa thèse. Il ne peut que fermer sa gueule en repensant à tous ces étudiants qui ont été formé par cette personne depuis 1984.

le pendu

Je ne suis pas aussi entrain de vous dire que tout ce que fait cette personne est fausse, loin de moi cette idée. C’est elle la spécialiste après tout. Je suis juste entrain de dire que pour une spécialiste elle a dû trouver son diplôme dans des cartes à grattés. Où dans un chèque cadeau. Le droit à l’erreur dans tout ça me diriez-vous ? Pour ma part le seul droit que je lui laisse c’est celui de se pendre. Dire à ses élèves que Peirce est un linguiste de la 2ème moitié du XXème siècle, Ce n’est pas si grave si c’est un lapsus, mais rester sur cette affirmation en soutenant sa thèse par une fausse interprétation des livres c’est le summum. Mais cela ne s’arrête pas là elle a aussi ajouté que Peirce s’est inspiré de la théorie de Saussure, et tant d’autres conneries …. Cela restera longtemps gravé dans la tête des étudiants.

Là j’ajoute une autre raison qui motive mon blog. Pour tous les étudiants de cette personne, je ne vous demanderai pas d’analyser en profondeur. Mais juste de voir les dates de naissances et de décès donnés par Wikipédia sur Peirce (ici) et Saussure (ici). Pour moi quelqu’un qui est né en 1834 et mort en 1914 n’est pas de la 2ème moitié du XXème siècle. Il me parait plus qu’impossible pour Pierce de s’inspirer de Saussure vu que le cours de linguistique générale n’est publié qu’après la mort de ce dernier. Peirce aurait-il pu en une année, à son âge écrire autant ? En plus Peirce n’a pas assisté aux cours de Saussure puisqu’il se trouve en Amérique alors que l’autre se trouve en Suisse. Comment il aurait fait pour s’inspirer de Saussure ? A celui qui trouvera la réponse, je lui ferais vœux d’allégeance éternelle. Pour le reste je vous laisse analyser….

Si les profs nous enseignez des conneries au moins qu’ils nous fassent pas chier avec leurs testes et leurs  notes de « spécialistes ». Pour conclure je dirais : « errare humanum » l’erreur est humaine…. Oups j’allais oublier la suite « … pesverare diabolicum » Persévérer dans l’erreur est diabolique…

Publicités

2 réflexions sur “le diplôme ne justifie pas toutes les conneries

  1. Haha, c’est dans quel departement ? Je n’ai commence CGL que cette annee au cours de « theorie du sujet », Pierce est mentione que comme le premier a mentione « signe » sans l’avoir elabore, c’est toujours Saussure qui occupe le podium comme l’origine du structuralism.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s