La PNL contre Le mythe de la Caverne

De retour avec un article sur la PNL, il faut dire que ce sujet me passionne depuis que je l’ai connu. J’ai compris que j’avais plus qu’intérêt à m’y former, «le savoir rapporte toujours». Malheureusement  la bibliographie est majoritairement anglophone et les rares ouvrages en français ne sont pas donnés. Et pour satisfaire ma curiosité personnel et mon blog ; j’ai cassé ma tirelire pour m’acheter un livre numérique en français et des livres en anglais (certains ouvrages en anglais son gratuits … Merci :p ).

«La carte est différente du territoire qu’elle représente ». Cette citation du linguiste Alfred KORSYBSKY, met en avant un des problèmes que tente de résoudre  la PNL : nous n’agissons pas sur la réalité mais sur le reflet de la réalité. Ce problème a déjà été analysé en philosophie par Platon. Il nous expliquait, dans son ouvrage «Le mythe de la Caverne», que nous somme prisonniers dans une caverne et tout ce que nous voyons du monde extérieur (de la réalité) ne sont que des ombres, et c’est ces ombres que nous considérons comme réalité.

L’éducation et le formatage de notre société ont contribué à créer ce voile par rapport au réel. Tout ce qui n’est pas dans « notre identité » sont refoulés. Et pour cela je vais prendre un exemple «ludique»( lol 🙂 ). Un crime à eu lieu, on ne sait pas qui est l’assassin. Il a bien pris soins d’effacer toutes les traces de sa présence, il l’a tellement bien fait que les «experts» ont trouvé un autre coupable. Mais le lieutenant Colombo n’est pas d’accord puisqu’il connait le coupable, il lui faut juste lutter contre la fausse réalité et prouver ce qu’il avance.

lieutenant Colombo

Cette fausse représentation de la réalité se traduit en PNL par une fausse « interprétation sensorielle ». Comme quoi nos perceptions sensorielles ne sont pas bien exploitées, et cause des problèmes à notre interprétationdu monde.  Et à la fin de l’épisode quand Colombo nous explique comment il a fait, on se dit qu’on a vraiment été trop stupide de ne pas l’avoir vu. Et oui, on ignore des donnés qui pourtant sauteraient aux yeux de certains juste parce que nous ne somme pas habitués à les déceler.

Nous jugeons le monde par rapport à nos convenances et non par rapport à ce qu’il est en réalité. Notre carte de la réalité diffère non seulement de ce qu’elle représente, mais encore plus de celle des autres. C’est pourquoi nous avons le sentiment qu’il est très difficile de communiquer avec certaines personnes. On communique mieux avec des personnes qui partagent quelques choses avec nous, et c’est normal. Les vétérans du Viêt-Nam communiqueraient mieux entre eux qu’avec des ados fan d’Eminem.

Bien sur le but de la PNL n’est pas de nous reprogrammer en Colombo, et résoudre des crimes. Mais dans un premier temps d’utiliser toutes facultés de notre corps pour identifier la réalité, et plus précisément ce que notre interlocuteur veut vraiment dire. Et par la suite de réagir de manière à faire en sorte que la communication soit plus facile et plus claire possible.  En voyant le nombre de prestataires et le prix sur internet d’une formation en PNL pour entreprise et /ou pour particuliers. Je ne doute plus de l’importance stratégique de la chose.

Publicités

3 réflexions sur “La PNL contre Le mythe de la Caverne

  1. Ping: anosibe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s